Comment être rempli du Saint-Esprit Imprimer Email
Écrit par Aiden W. Tozer   
Avant de parler de la manière d'être rempli du Saint-Esprit, il faut d'abord régler un certain nombre de problèmes. Mais, en tant que Chrétien, vous avez négligé de régler ces problèmes, et c'est là que la difficulté a commencé. J'ai craint que mes auditeurs aient pu croire que j'allais leur proposer une "méthode simple pour être rempli du Saint-Esprit en cinq leçons."

Je pourrais le faire. Mais si vous n'avez pas d'idées plus précises que cela, je ne peux que vous dire : "Je regrette, ce n'est pas vrai. Je ne peux pas vous offrir une telle méthode. Je le répète, il y a certains obstacles que vous devez d'abord enlever." L'un de ces problèmes à régler est le suivant : "Avant d'être rempli du Saint-Esprit, vous devez d'abord être certain que vous voulez être rempli !"

Satan s'est opposé à la doctrine de la vie remplie de l'Esprit aussi violemment qu'à toutes les autres doctrines. Il l'a rendue confuse, s'y est opposé, et y a injecté toutes sortes de craintes et de fausses notions. Il a bloqué tous les efforts de l'Eglise de Christ pour recevoir du Père son patrimoine divin acquis par le sang de Jésus. L'Eglise a négligé cette grande vérité libératrice, qu'il existe dès maintenant pour l'enfant de Dieu une pleine et merveilleuse onction du Saint-Esprit, parfaitement suffisante pour le combler.

Mais vous devez être certain que c'est pour vous. Vous devez être certain que c'est la volonté de Dieu pour vous, que cela fait partie de Son plan global pour vous, et que c'est inclus et compris dans l'œuvre de rédemption de Christ. Comme le disaient autrefois les saints qui fréquentaient les camps chrétiens, "cela nous a été acquis par Son sang !"

J'ouvre ici une parenthèse pour dire que chaque fois que je parlerai de "il" avec une minuscule, je parlerai du don de l'Esprit. Quand je parlerai directement de la Personne du Saint-Esprit, j'emploierai le pronom personnel "Il," avec une majuscule. Car le Saint-Esprit n'est pas une chose ni une force, mais une Personne.

La vie remplie de l'Esprit n'est pas une "option supplémentaire" pour le Chrétien. Ce n'est pas une sorte d'édition de luxe de la vie chrétienne. Elle fait partie intégrante du plan de Dieu pour chaque Chrétien.

Vous devriez être heureux qu'il ne s'agisse pas de quelque chose d'anormal. J'admets que ce n'est pas fréquent, parce qu'il y a si peu de Chrétiens qui marchent par l'Esprit et à Sa lumière, mais ce n'est pas anormal. Dans un monde où tous seraient malades, la santé serait quelque chose de peu fréquent, mais ce ne serait pas quelque chose d'anormal. En général, c'est souvent parce que notre vie spirituelle est si pitoyablement malade et si loin de ce qu'elle devrait être !

Vous devriez aussi être heureux de savoir qu'il n'y a rien d'étrange ou de bizarre dans tout ce qui concerne le Saint-Esprit. Je crois que c'est l'œuvre du diable que d'avoir fait croire au peuple de Dieu qu'une vie remplie de l'Esprit faisait de vous un être étrange et particulier, un peu mystérieux et inquiétant.

Mon ami, ce n'est pas vrai ! C'est le diable qui a fabriqué cela ! C'est lui qui a conçu cela, ce même diable qui a dit autrefois à notre première mère : "Dieu a-t-il réellement dit ?" C'est ainsi qu'il a pu prêter à Dieu des intentions mauvaises. Il n'y a rien d'étrange, rien de bizarre, rien d'inquiétant, rien de contraire aux opérations normales du cœur humain, dans la vie de l'Esprit. Le Saint-Esprit est l'essence même de la vie de Jésus, impartie aux Chrétiens. Lisez les quatre Evangiles, et vous verrez vous-même combien Jésus était merveilleusement calme, pur, sain, simple, doux, naturel et entièrement digne d'être aimé. Même les philosophes qui n'ont pas cru en Sa divinité ont dû admettre la nature merveilleuse de Son caractère.

Vous devez être certain de tout cela, et votre conviction doit être parfaite. C'est-à-dire que vous devez en être tellement convaincu, que vous n'aurez plus besoin d'en convaincre Dieu ! Non, vous n'avez pas besoin de persuader Dieu de quoi que ce soit ! Ce n'est pas nécessaire. Le Dr Simpson avait l'habitude de dire : "Etre rempli de l'Esprit est aussi facile que respirer. Il vous suffit simplement d'inhaler et d'exhaler !" Il a écrit un cantique sur ce thème. Dommage que ce ne soit pas un meilleur cantique, parce que c'est une merveilleuse théologie.

Tant que, dans vos pensées, vos méditations et vos prières, vous ne serez pas parvenu au point où vous êtes convaincu, sans l'ombre d'un doute, que la vie remplie de l'Esprit est pour vous, aucun livre, aucun sermon, aucun traité ne pourra vous aider, et vous aurez des problèmes. Vous n'aurez pas la paix. Il faut que vous soyez convaincu que le sang versé par Jésus quand Il est mort sur la croix vous a racheté le droit de vivre une vie pleinement remplie de l'Esprit. Vous devez cesser de croire qu'il s'agit de quelque chose d'inhabituel, une option facultative, ou un extra pour la possession duquel vous devez assaillir Dieu, Le supplier à genoux, et tambouriner de vos poings sur votre chaise.

Si vous croyez encore cela, voici ce que je vous recommande : arrêtez tout, et contentez-vous de méditer les Ecritures au sujet de cette vérité. Car "la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend de la Parole de Christ" (Romains 10:17). Une foi réelle ne vient pas de l'écoute de sermons. Mais elle vient de la Parole de Dieu, et aussi des sermons remplis de la Parole de Dieu.

Je vous recommande de rester calme et confiant. Ne vous excitez pas, ne vous découragez pas. C'est juste avant l'aube que les heures de la nuit sont les plus sombres. Il se peut que ce moment de découragement profond que vous vivez actuellement soit le préliminaire de l'aube d'une magnifique vie nouvelle, pourvu que vous puissiez continuer à chercher à connaître toujours mieux le Seigneur.

Rappelez-vous que la crainte vient de la chair, et que la panique vient du diable. Ne craignez jamais, et ne paniquez jamais. Ceux qui venaient à Jésus n'ont jamais ressenti de la crainte, sauf les hypocrites. Quand un hypocrite venait à Jésus, Il le mettait en pièces, et le laissait repartir saignant de tous les pores ! Mais s'ils étaient prêts à abandonner leur péché et à suivre le Seigneur, en venant à Lui dans la simplicité de leur cœur, et en Lui disant : "Seigneur, que veux-Tu que je fasse ?", le Seigneur prenait tout le temps nécessaire pour leur parler, les enseigner, et corriger toutes les fausses impressions et les fausses idées qu'ils pouvaient avoir. Il est le plus doux, le plus compréhensif et le plus merveilleux des professeurs ! Il ne fait jamais paniquer personne ! C'est le péché qui nous fait paniquer ! Si vous éprouvez constamment un sentiment de panique, c'est peut être parce qu'il y a un péché dans votre vie, et que vous avez besoin d'en être débarrassé.

Je le répète, avant d'être rempli de l'Esprit, vous devez désirer être rempli. Ce que je vous dis là peut provoquer chez certains de la perplexité. Quelqu'un dira peut-être : "Comment pouvez-vous me dire que je dois désirer être rempli de l'Esprit ? Vous savez bien que je le désire ! Ne vous l'ai-je pas dit en personne ? N'en avons-nous pas parlé au téléphone ? Sommes-nous ici ce soir seulement pour écouter un sermon sur le Saint-Esprit ? Ne vous ai-je pas prouvé, de toutes les manières, que je désire être rempli du Saint-Esprit ?"

Pas nécessairement, et je vais vous expliquer pourquoi. Par exemple, êtes-vous sûr que vous vouliez être "possédé" par un autre Esprit que le vôtre ? Même si vous savez qu'il s'agit du pur Esprit de Dieu ? Même si vous savez qu'Il est la douce essence du doux Jésus ? Même si vous savez qu'Il est sain, pur et libre ? Même si vous savez qu'Il est la Sagesse personnifiée, la Sagesse elle-même, et qu'Il vous offre une précieuse onction de guérison ? Même si vous savez qu'Il possède autant d'amour qu'il y en a dans le cœur de Dieu ? Car cet Esprit, si jamais Il vous possède, veut être le Seigneur de votre vie !

Je vous le demande : voulez-vous qu'Il soit le Seigneur de votre vie ? Je sais que vous désirez les avantages qu'Il procure. Mais voulez-vous vraiment être "possédé" par Lui ? Voulez-vous confier les clefs de votre âme au Saint-Esprit, et Lui dire : "Seigneur, à partir d'aujourd'hui, je n'ai plus aucune clef de ma propre maison. J'irai et je viendrai comme Tu le voudras" ? Si vous êtes patron, voulez-vous confier au Seigneur la direction de votre entreprise et de votre âme, et dire à Jésus : "Seigneur, voici mon fauteuil et mes téléphones. C'est Toi qui dirige mon entreprise et mon personnel" ? C'est tout cela qui est impliqué ! Etes-vous certain que vous le désiriez vraiment ?

Acceptez-vous que votre personnalité soit contrôlée par Celui qui attend votre obéissance à Sa Parole écrite et vivante ? Etes-vous certain que vous vouliez que votre personnalité soit contrôlée par Celui qui ne tolèrera aucun péché du "moi" charnel ? Par exemple, celui de l'amour de soi ! Vous ne pouvez pas plus faire cohabiter le Saint-Esprit et l'amour de soi, que vous ne pouvez faire cohabiter la pureté et l'impureté ! Il ne vous permettra pas de vous laisser aller à avoir confiance en vous-même. L'amour de soi, la confiance en soi, la propre justice, l'admiration de soi, la promotion de soi, et l'apitoiement sur soi-même, sont interdits par le Dieu Tout-Puissant. Il ne pourra pas vous envoyer Son Saint-Esprit, pour qu'Il remplisse votre cœur et le possède, s'Il y trouve aussi toutes ces autres choses !

Je le répète : désirez-vous vraiment voir votre personnalité contrôlée par Celui qui est fermement opposé aux voies faciles du monde ? Plus aucune tolérance du mal, plus de sourire complaisant en écoutant des plaisanteries douteuses, plus de compromis avec les choses que Dieu hait ! L'Esprit de Dieu, s'Il prend toute la place en vous, vous conduira dans une opposition totale au monde, comme Jésus a toujours été conduit à S'opposer au monde. Le monde a crucifié Jésus parce qu'il ne pouvait pas Le supporter ! Il y avait en Lui quelque chose qui les condamnait. A cause de cela, ils L'ont haï, et, finalement, ils L'ont crucifié. Le monde hait le Saint-Esprit, autant qu'il a toujours haï Jésus, Celui qui est né de Lui.

Etes-vous décidé, mon frère ? Vous voulez bien de Son aide, vous voulez tous Ses bienfaits. Mais voulez-vous L'accompagner dans Son opposition aux voies faciles du monde ? Si vous ne l'acceptez pas, vous n'avez pas besoin de recevoir plus que ce que vous avez actuellement, parce que vous ne voulez pas de Lui, en fait. Vous vous persuadez simplement que vous voulez de Lui !

Alors, êtes-vous certain de bien vouloir être rempli du Saint-Esprit ? Ne pouvez-vous pas continuer à vivre comme vous le faites maintenant ? Vous faites beaucoup de bonnes choses. Vous priez, vous lisez votre Bible, vous donnez pour les missions, vous aimez chanter des cantiques, et vous remerciez Dieu de ce que vous ne soyez pas un buveur, un joueur ou un amateur des salles obscures. Vous Lui êtes reconnaissant parce que vous êtes honnête, et que vous avez même un groupe de prière dans votre maison. Vous êtes content pour tout cela. Ne pouvez-vous pas continuer dans cette voie ?

Je veux être honnête avec vous. Je veux faire ce que Jésus a fait. Il S'est tourné vers les multitudes qui Le suivaient, et Il leur a dit la vérité. Je veux aussi que vous soyez honnête avec moi. Jésus leur a dit : "Etes-vous certains de bien vouloir Me suivre ?" Beaucoup se détournèrent de Lui. Mais Pierre Lui dit : "Seigneur, à qui irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle" (Jean 6:68). Ceux qui n'ont pas voulu se détourner de Lui, ce sont ceux-là qui ont fait l'Histoire ! Ceux qui n'ont pas voulu se détourner de Lui étaient là quand le Saint-Esprit est descendu et a rempli la chambre haute où ils étaient réunis ! Ceux qui Lui ont tourné le dos n'ont jamais connu cela !

Mais peut-être que vous sentez dans votre cœur que vous ne pouvez plus continuer à vivre comme maintenant, et que le niveau de spiritualité auquel Dieu vous appelle est encore loin de vous. Si vous sentez que quelque chose vous manque et que, si vous ne l'obtenez pas, votre cœur ne sera jamais satisfait, si vous sentez qu'il y a des niveaux de spiritualité, des profondeurs spirituelles et des hauteurs dans la communion spirituelle, une pureté et une puissance, que vous n'avez jamais connus, qu'il y a un fruit que vous devriez porter et que vous ne portez pas, vous le savez, alors je vous dirai : "Venez, parce que Dieu a quelque chose pour vous aujourd'hui même."

Il y a une solitude spirituelle, une solitude intérieure, un endroit secret où Dieu conduit celui qui Le cherche, où vous serez aussi seul que si vous étiez le seul membre de l'Eglise dans toute la terre ! Ah, quand vous atteignez ce point, vous connaissez les ténèbres de votre intelligence, la vacuité de votre cœur, et la solitude de votre âme. Mais ce ne sont que les préliminaires d'une aube nouvelle ! Oh Dieu, conduis-nous, comme Tu le veux, à l'aube de ce jour !

Voici comment Le recevoir. Tout d'abord, présentez-Lui votre corps (Romains 12:1-2). Dieu ne peut pas remplir ce qu'on ne Lui donne pas. Alors, je vous pose cette question : "Etes-vous prêt à Lui présenter votre corps, avec toutes ses fonctions, et tout ce qu'il contient : votre intelligence, votre personnalité votre esprit, votre amour, vos ambitions, en un mot : TOUT ?" C'est la première chose. Présenter notre corps est un acte très simple et très facile. Voulez-vous le faire ?

La seconde chose, c'est que vous devez demander (Luc 11:9-13). Je veux écarter toutes les objections théologiques concernant ce texte. On dit que ce n'est plus pour aujourd'hui. Mais alors, pourquoi le Seigneur l'a-t-Il laissé dans la Bible ? Pourquoi n'y a-t-Il pas écrit autre chose ? Il l'a inscrit dans la Bible, pour voir si je voulais le croire ! C'est pour nous tous ! Si le Seigneur le voulait, Il pourrait nous donner toutes choses sans que nous les Lui demandions. Mais Il a voulu que nous demandions : "Demandez, et vous recevrez." C'est toujours l'ordre de Dieu. Alors, pourquoi ne pas demander ?

Actes 3:32 nous montre quelle est la troisième chose à faire. "Dieu donne Son Esprit à ceux qui Lui obéissent." Etes-vous prêt à obéir, et à faire tout ce qu'Il vous demandera ? Que vous demandera-t-Il ? Simplement, de marcher dans l'obéissance aux Ecritures, à mesure que vous les comprenez. C'est tout simple, mais révolutionnaire !

Ensuite, il faut avoir la foi (Galates 3:2). Nous Le recevons par la foi de la même manière que nous avons reçu du Seigneur le salut par la foi. Il vient en nous avec puissance, comme un don de Dieu. Il est déjà venu en nous à notre conversion, mais seulement dans une certaine mesure.

Sinon, nous ne serions même pas convertis. Sans Lui, nous ne pouvons naître de nouveau, parce que nous sommes nés de l'Esprit. Mais je vous parle à présent de quelque chose de différent. Je veux parler de Sa venue avec puissance, pour remplir et posséder notre corps, notre âme, notre vie et notre cœur, pour contrôler toute notre personnalité, avec douceur, mais avec fermeté et sans détours. Il veut faire de nous Son habitation, l'habitation de Dieu en Esprit.

Je vous propose à présent de chanter. Chantons ce cantique : "Le Consolateur est venu." Car Il est déjà venu. Peut-être n'est-Il pas encore venu dans votre cœur dans Sa plénitude, mais Il le fera ! Le Saint-Esprit a déjà été répandu sur la terre. Il est présent et disponible. Si nous voulons bien Lui présenter notre vase, Il le remplira, si nous demandons et si nous croyons. Voulez-vous le faire ?

__________________________________________

Article de Aiden Wilson TOZER. Traduit de "The Best of A.W. Tozer" - Baker Book House, Grand Rapids, Michigan 49506 (USA).

Source: paroledevie.org
 

A Méditer

"Toute hérésie quelle qu'elle soit tend à diminuer Jésus-Christ". Alexandre Vinet.

free web stats
© 2014 Chrétienté.com - Christianisme
Conception par Araunah Web Technologies

izmirdenevar.com Bilim ve Teknoloji Teknoloji Güncel Bilim Haberleri